• Enveloppe des implants mammaires

    Enveloppe des implants mammaires

    Prothèses lisses ou texturées

Implants lisses et implants texturés

L’enveloppe des implants mammaires est constituée par un élastomère de silicone. L'enveloppe contient le contenu de l'implant (sérum physiologique ou gel de silicone).

La surface extérieure de l'enveloppe peut être lisse (l’enveloppe est alors transparente) ou texturée, c’est à dire plus ou moins rugueuse (elle apparaît dans ce cas opaque).

Les implants texturés peuvent être micro-texturés (texturation très fine), ou macro-texturés (texturation très forte).

Objectif de la texturation des implants : apporter de la stabilité

La texturation de l'enveloppe a pour but de créer une adhérence de l'implant avec les tissus qui l'entourent, à savoir la capsule fibreuse qui se forme autour de l'implant dans les semaines suivant l'intervention. L'objectif de cette adhérence, qui ne se fait cependant pas dans tous les cas, est de donner de la stabilité à l'implant. Cette stabilité peut permettre d'éviter un déplacement excessif de l'implant (vers le bas ou l'extérieur notamment), ou une rotation de l'implant sur lui-même.

Les implants mammaires  à enveloppe lisse ne contractent aucune adhérence avec la capsule qui les entoure. Celle-ci les maintient cependant dans une certaine position et limite plus ou moins leurs mouvements ; le niveau de ce maintien dépend de l'épaisseur et de la résistance de la capsule, ainsi que de la résistance des tissus constituants et entourant les seins, notamment la peau.

D’une façon générale, les implants à enveloppe lisse peuvent donc donner des seins plus mobiles et plus souples que les implants à enveloppe texturée, mais peuvent plus souvent se déplacer anormalement, notamment vers le bas ou l'extérieur. Les implants texturés ont habituellement une position plus stable, mais peuvent donner des seins moins mobiles et moins souples.

Concernant le risque de rotation de l'implant sur lui-même, cette stabilité est fondamentale pour les implants anatomiques (implants en forme de goutte d'eau), car leur rotation change la forme du sein ; elle n'est par contre pas indispensable pour les implants ronds, qui conservent une même forme en cas de rotation.

Texturation et forme des implants

Les implants ronds peuvent être à surface texturée ou lisse. Ils recquièrent moins de stabilité car leur rotation ne change pas leur forme ni celle du sein et ne pose donc pas de problème. Seule une relative stabilité dans le sens vertical et horizontal est importante,  mais un certain mouvement dans ces deux directions, notamment en cas d'enveloppe lisse, tant qu'il n'est pas exagéré, apporte plutôt un côté naturel à la nouvelle poitrine.

Les implants anatomiques doivent obligatoirement avoir une enveloppe fortement texturée (implants macro-texturés) car la rugosité de l’enveloppe permet de limiter le risque de rotation. La rotation d'un implant anatomique change la forme du sein car la partie épaisse de l'implant ne se trouve alors plus sur le bas du sein pour donner la forme en goutte d'eau. Il n'existe pas d'implant anatomique lisse. Certains fabricants proposent des implants anatomiques micro-texturés, mais le risque de rotation de ces implants est extrêmement important.

En savoir plus sur la forme des implants mammaires.

Texturation et coques

Certaines études montrent une fréquence de coques (intolérance des implants) plus importante avec les implants lisses lorsque ceux-ci sont mis en situation pré-pectorale (implants placés en avant des muscles pectoraux) ; elles ne montrent pas de différence à ce point de vue entre les deux types d'enveloppe lorsque les implants sont en situation rétro-pectorale  ou avec la technique du dual plane (implants placés en arrière des muscles pectoraux).

Cependant les données les plus récentes concernant la tolérance des implants par les tissus, tendent à faire penser que les implants lisses sont plus neutres et induisent moins de réaction de rejet que les implants texturés. C'est pourquoi les implants à très forte texturation (implants macro-texturés) ne sont plus utilisés en France depuis avril 2019.

En savoir plus sur le positionnement des implants.

En savoir plus sur les coques.

Place des implants à enveloppe micro-texturée

Il semble que les implants à enveloppe micro-texturée soient plus proches des implants lisses que des implants macro-texturés, concernant leur comportement dans le sein et les réactions tissulaires qu'ils induisent. Leurs risques spécifiques et la façon de les utiliser ne sont cependant à l'heure actuelle pas encore bien définis.

Il est utile de discuter avec votre chirurgien des avantages et inconvénients de chaque type d’enveloppe dans votre cas particulier.

Lymphome anaplasique à grandes cellules lié aux implants mammaires 

Le lymphome anaplasique à grandes cellules est une tumeur maligne très rare, qui peut se développer autour d'un implant mammaire, précisément dans la capsule fibreuse se fabriquant autour de l'implant. Il a été établi récemment (2015-2019) que la plupart de ces tumeurs se développent sur des implants à enveloppe macro-texturée. 

C'est pourquoi les implants mammaires à enveloppe macro-texturée sont interdits en France par principe de précaution depuis avril 2019. Les données concernant les implants micro-texturés ne sont pas encore assez précises et ces implants mammaires sont autorisés.

Le risque de survenue d'un lymphome chez une patiente porteuse d'implants mammaires à enveloppe macro-texturée étend extrêmement faible, il n'est pas recommandé par les autorités sanitaires de retirer de façon systématique ces implants. Une surveillance annuelle est par contre recommandée. 

En savoir plus sur la surveillance des implants mammaires.