Dr Luc Bottero - annecy

  • chirurgie esthétique des seins

    chirurgie esthétique des seins

    Augmentation mammaire par implants - Annecy

Contenu des implants mammaires

Sérum physiologique

Le sérum physiologique est une solution de chlorure de sodium (eau salée) ayant la même concentration que dans le corps humain.

Son intérêt est sa parfaite innocuité : il n’y a aucun risque en cas de rupture de l’enveloppe de l’implant, car le sérum est absorbé par l’organisme et éliminé de façon naturelle.

Ses inconvénients sont les suivants :

- consistance trop liquide manquant de naturel lors de la palpation des seins

- dégonflement progressif qui même modéré, aboutit après 5 à 10 ans à un aspect de vagues à la surface des seins et à une consistance de moins en moins naturelle

- possibilité de dégonflement brutal en cas de rupture de l'enveloppe ou d'ouverture de la valve ayant permis de remplir l'implant.

Gel de silicone

Le gel de silicone est le produit de remplissage de loin le plus utilisé. Il présente différents avantages par rapport au sérum physiologique :

- la consistance des seins au toucher est généralement plus proche de la consistance naturelle d'un sein

- aspect de vagues moins fréquent, et moins important lorsqu'il est présent

- le volume du sein ne diminue pas en cas de rupture de l'implant.

Par contre le gel de silicone n’est pas aussi inoffensif que le sérum physiologique en cas de rupture de l’enveloppe. Même s’il ne présente pas de risque particulier pour la santé, il peut créer dans certains cas une inflammation des tissus et être difficile à retirer si la rupture est ancienne. Une surveillance régulière doit donc être réalisée. Lorsque cette surveillance est faite de façon rigoureuse, elle permet de rendre négligeables les risques liés à l'utilisation du gel de silicone.