Dr Luc Bottero - annecy

  • chirurgie esthétique des seins

    chirurgie esthétique des seins

    Augmentation mammaire par implants

Implants mammaires

Les imperfections de résultat

En matière d'augmentation mammaire, comme dans l'ensemble de la chirurgie esthétique, le résultat parfait n'existe pas. Le but de l'intervention est d'apporter une amélioration ; il n'est pas d'atteindre la perfection, et n'avez de chances d'en être satisfaite que si vos attentes sont réalistes.

Ainsi il existe toujours certaines imperfections, mais celles-ci sont le plus souvent très peu visible. Parfois elles sont plus apparentes mais restent secondaires par rapport au bénéfice global de l’intervention et sont acceptables ; lorsque cela n’est pas le cas, votre chirurgien envisagera avec vous les possibilités de les atténuer.

Asymétrie de volume ou de forme

Elle est liée le plus souvent à une asymétrie existant avant l’intervention entre les deux seins, mais moins visible sur une poitrine plus petite. L’asymétrie peut porter sur la glande mammaire ou sur la cage thoracique. Lorsque l’asymétrie est nette avant l’intervention, il est parfois possible d’utiliser des implants de volume différent pour atténuer la différence entre les deux côtés.

Asymétrie de position des implants

De même que les deux seins d’une femme ne sont jamais exactement au même niveau, il existe fréquemment une différence de niveau de quelques millimètres entre les deux implants. Cela est parfois lié au fait que le chirurgien est contraint de suivre l’asymétrie naturelle de la patiente, car les implants doivent être centrés sur la position de chaque mamelon, dont les niveaux sont presque toujours différents. Dans d’autres cas, l’asymétrie est liée à un déplacement secondaire des implants, sous l’effet des contractions musculaires, d’un hématome, d’un sérome, d’une coque ou tout simplement d'une distension des tissus sous l'effet du poids de l'implant.

En pratique, une ré-intervention sera à envisager si l’asymétrie est nettement visible et gênante, ce qui est extrêmement subjectif et donc variable d’une patiente à l’autre.

Visibilité des contours des implants et perception des implants au toucher

Ce risque est d’autant plus important que la patiente est mince, la glande mammaire peu épaisse, et que les implants sont volumineux.

Cela peut aller jusqu’à la visibilité et la perception au toucher de plis (ou “vagues”) qui se forment sur les implants. Il est normal que les implants se plient lors de certains mouvements ou dans certaines positions, car leur enveloppe est souple, mais ces plis dans l’idéal ne sont ni visibles ni palpables.

Il n’y a généralement pas de solution lorsque cet inconvénient survient, mais il doit être prévenu en limitant autant que possible le volume des implants chez les patientes très minces et dont les seins sont très peu développés. Le positionnement des implants en arrière des muscles pectoraux est un autre moyen d’atténuer ce risque, notamment au niveau du décolleté.

Seins très fermes et peu mobiles

A l’exception de la survenue de coques, cette imperfection survient lorsque le volume des implants est trop important par rapport aux dimensions du thorax ou la souplesse des tissus.