Dr Luc Bottero - annecy

  • Chirurgie esthétique du nez

    Chirurgie esthétique du nez

    Rhinoplastie Esthétique

Technique de rhinoplastie

Généralités

Il n’y a pas de technique unique de rhinoplastie, mais différents procédés associés de façon variable, en fonction des anomalies à corriger, pour aboutir au résultat souhaité. Il est donc difficile de systématiser l’intervention, mais on peut cependant retenir des principes de base :

Incisions

Rhinoplastie par voie fermée

Une partie des incisions est située à l'intérieur du nez, dans chaque narine. Lorsque l'ensemble de la rhinoplastie est réalisée par ces seules incisions, on parle de rhinoplastie par voie fermée.

Rhinoplastie par voie ouverte

Une incision externe, c'est à dire sur la peau, est parfois réalisée, située sur la columelle, zone séparant les deux narines. Dans ce cas on parle de rhinoplastie par voie ouverte, ou voie externe.

D'une façon générale, la voie externe permet un accès plus aisé et une meilleure visibilité des différentes structures internes du nez ; elle permet ainsi de réaliser certaines techniques qui ne sont pas réalisables par voie fermée, ou moins facilement, notamment les sutures de cartilages et les greffes de cartilages. Le choix entre ces deux façons d'aborder le nez dépend donc de la configuration du nez et de ce qu'il est nécessaire de corriger. 

Le choix des incisions dépend aussi beaucoup des habitudes et convictions du chirurgien. Le Dr L Bottero pratique essentiellement des rhinoplasties par voie ouverte.

Modifications de l'os et du cartilage

La modification de la taille et de la forme du nez est obtenue principalement en modifiant la taille et la forme de sa charpente, constituée d’os et de cartilage. La peau doit ensuite s’adapter à cette nouvelle charpente.

On peut par exemple retirer une bosse, réduire un nez trop long, ou trop large, affiner la pointe du nez, redresser un nez dévié.

Les modifications  consistent à :

retirer des fragments d’os ou de cartilage par exemple pour retirer une bosse ou remonter et affiner la pointe du nez

modifier la forme des cartilages sans forcément les réduire, ce qui a pour avantage de bien conserver leur fonction ; cela se fait à l’aide de sutures cartilagineuses, principalement utiles pour modifier la position et la forme de la pointe du nez

utiliser des greffes de cartilage : des fragments de cartilage peuvent être prélevés entre autre sur la cloison nasale, et utilisés par exemple pour améliorer l’aspect de l’arête ou de la pointe du nez.

La qualité de la peau, qui doit ensuite se replaquer sur cette charpente modifée, est d'une grande importance.

Sutures, mêches, atelle

Les sutures des incisions situées à l’intérieur du nez sont faites à l’aide fils résorbables, qui se dégradent spontanément en 1 à 2 semaines.

Les sutures des incisions externes, sur la peau (en cas de rhinoplastie par voie ouverte), sont faites à l’aide de fils très fins, qui doivent être rétirés après 3 à 6 jours.

Des mêches de compresses grasses sont généralement appliquées dans les narines à la fin de l’intervention, afin de limiter le saignement. Elles sont responsables d’un inconfort lié au fait que le patient ne peut alors respirer que par la bouche. Le retrait des mêches est fait généralement dès le lendemain de l’intervention ; parfois elles sont conservées plusieurs jours.

Une attelle en résine sur mesure est généralement moulée sur le nez en fin d’intervention. Elle assure maintien et protection pendant 8 à 10 jours.

RHINOPLASTIE COMPLÈTE OU RHINOPLASTIE DE POINTE

On peut diviser les rhinoplasties en deux grandes catégories selon que l’on modifie ou non la structure osseuse.

RHINOPLASTIE DE POINTE

Elle consiste a effectuer des modifications de la pointe du nez uniquement.

La pointe du nez ne comprenant pas d’os, le geste porte essentiellement sur des cartilages.

On peut relever ou abaisser la pointe du nez, et surtout l’affiner lorsqu’elle est trop large de face.

Les suites des rhinoplasties de pointe sont généralement plus simples que celles des rhinoplasties complètes.

RHINOPLASTIE COMPLÈTE

On parle de rhinoplastie complète à partir du moment où le chirurgien doit agir sur la partie supérieure osseuse du nez, par exemple pour retirer une bosse ou rétrécir un nez trop large de face.

Il est presque toujours nécessaire dans ces cas là d’agir également sur la pointe du nez. Il y a généralement plus d'oedème et plus d'écchymoses après une rhinoplastie complète qu’après une rhinoplastie de pointe.