Dr Luc Bottero - annecy

  • chirurgie esthétique des seins

    chirurgie esthétique des seins

    Lifting des seins

Objectif

Le lifting des seins, appelé aussi "mastopexie", ou "cure de ptose mammaire", est une intervention qui corrige l'affaissement de la poitrine.

Cet affaissement des seins, ou ptose mammaire, survient soit progressivement avec le temps, soit après une grossesse ou une perte de poids importante. Parfois, il se produit très rapidement chez des femmes jeunes n'ayant pas encore eu d'enfants.

La ptose mammaire est liée principalement à une distension de la peau qui entoure les seins ; parfois elle est associée à un manque de volume des seins, qui peut conduire à une augmentation de volume, réalisée dans le même temps.

Dans tous les cas, le traitement vise à réduire l'enveloppe de peau du sein tout en remodelant la glande mammaire pour l'ascensionner. L'ensemble du sein se trouve alors plus haut, et l'aréole mieux centrée sur le sein, orientée vers l'avant et non vers le bas ; les seins gardent le plus souvent une forme de goutte d'eau, c'est à dire une forme naturelle, avec plus de volume dans la partie inférieure que dans le décolleté.

Outre l'aspect visuel, l'intervention permet de supprimer la sensation de seins trop flasques, trop mobiles, voire le contact des seins sur le ventre, que ressentent certaines femmes en cas de ptose mammaire.

 

       Ptose mammaire (seins tombants) avant lifting des seins             Ptose mammaire (seins tombants) avant lifting des seins

 

 

 

 

 

 

 

 

Inconvénients

Cicatrices

C'est l'inconvénient principal de la cure de ptose mammaire. Le fait de devoir réduire l'enveloppe de peau des seins oblige à réaliser des incisions, donc à laisser des cicatrices ; ce point essentiel doit être bien intégré par la patiente qui souhaite se faire opérer. Car ces cicatrices sont le plus souvent discrètes et peu gênantes, mais elles sont cependant toujours visibles, et peuvent parfois être disgracieuses en cas de trouble de la cicatrisation.

La gêne de la patiente face à l'affaissement de sa poitrine doit donc être suffisamment importante pour accepter la présence de ces cicatrices.

En cas d'affaissement important, les cicatrices sont en "ancres marines", comprenant :

- une cicatrice faisant le tour de l'aréole

- une cicatrice dite "verticale", allant de la partie inférieure de l'aréole au sillon situé sous le sein

- une cicatrice dite "horizontale", suivant le sillon situé sous le sein, quelques millimètres au dessus de ce sillon.

Lorsque l'affaissement est modéré, la cicatrice horizontale peut être limitée dans sa longeur, voire supprimée ; parfois la cicatrice verticale peut aussi être évitée. Dans ce dernier cas, il n'existe qu'une cicatrice autour de l'aréole, il s'agit de la technique du "round block", ou mastopexie péri-aréolaire ; une augmentation mammaire par implants est alors souvent associée, avec alors parfois une courte cicatrice sous les seins, permettant d'introduire les implants. Les combinaisons techniques sont multiples et doivent être discutées avec votre chirurgien.

 

Cure de pose mammaire - lifting des seins - par cicatrice autour de l'aréole : technique du round blockCure de pose mammaire - lifting des seins - par cicatrices en ancre marine

A droite : cicatrice unique péri-aréolaire, destinée à la correction de ptoses très modérées. A gauche : association de trois catrices dites en "ancres marines"; cas le plus habituel.

Diminution de la sensibilité des aréoles

Il existe très souvent après le lifting des seins une diminution de la sensibilté au toucher des aréoles et des mamelons. Cette diminution est le plus souvent modérée, mais il faut savoir qu'elle est d'autant plus importante que l'affaissement de la poitrine est important. En cas de ptose majeure, par exemple après perte de poids massive, il peut y avoir une perte complète de sensibilité.

Difficultés pour allaiter

En cas de grossesse après l'intervention, la patiente doit savoir qu'il n'est pas certain qu'elle puisse allaiter. Ce risque est corrélé à l'importance de la ptose mammaire.

Anesthésie

Lorsque la ptose mammaire est modérée, le lifting des seins peut parfois être réalisé sous anesthésie locale. Le plus souvent cependant, il est réalisé sous anesthésie générale.

Hospitalisation

La patiente rentre en clinique le matin du jour de l'intervention et quitte la clinique le soir même ou le lendemain matin.

Suites habituelles

La cure de ptose mammaire est une intervention qui génère peu de douleurs ; celles-ci sont généralement calmées par des antalgiques simples.

Il existe habituellement un oedème (gonflement) et des écchymoses (bleus) au niveau de la poitrine, pendant 1 à 2 semaines.

Des pansements de protection des sutures doivent réalisés tous les 2 à 3 jours pendant 2 semaines ; ils peuvent être réalisés par la patiente elle-même aidée de son entourage, ou par une infirmière. Un soutien gorge de contention sans armatures, doit être porté le premier mois.

La période d'arrêt de travail nécessaire dépend de l'activité pratiquée ; elle est généralement d'1 à 2 semaines.

Les activités sportives peuvent être reprises, selon les activités, 2 à 4 semaines après l'intervention.

Risques

Toute intervention chirurgicale comporte un certain nombre de risques, dont le patient doit avoir conscience avant de prendre la décision de se faire opérer. Et comme pour toute chose, il doit mettre ces risques en balance avec les bénéfices qu'il compte tirer de l'intervention.

Lorsqu’un lifting des seins est réalisé par un chirurgien plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d’intervention, et avec l'aide d'un médecin anesthésiste également qualifié, les risques de complications sont réduits au minimum ; la grande majorité des interventions se passe donc sans problème, et donne toute satisfaction aux patients.

Ces risques ne peuvent cependant pas être complètement éliminés : cicatrices particulièrement inesthétiques, asymétries majeures dans la position, la forme ou la taille des seins ou des aréoles, infection, hématome, retard de cicatrisation ou nécrose cutanée, complication générales à type de phlébite ou embolie plumonaire, complications liées à l'anesthésie.

D'une façon générale, il faut savoir que l'état de santé et les habitudes de la patiente au moment de l'intervention sont très importants pour limiter les risques de complications. En particulier, il est déconseillé de réaliser cette intervention en cas de surpoids important. La consommation de tabac doit également être stopée au moins un mois avant l'intervention en cas de ptose importante.

Résultat

Le traitement de l'affaissement des seins est immédiatement visible. Mais les seins n'ont leur position et leur forme définitive qu'après 2 à 3 mois le plus souvent. Les cicatrices sont toujours rouges et gonflées les premiers mois ; une période de 6 à 18 mois est généralement nécessaire pour qu'elles s'applatissent et blanchissent et deviennent ainsi plus discrètes.

 

Exemple de lifting des seins

  • ptose mammaire

    ptose mammaire

    Les seins sont affaissés, les aréoles orientées vers le bas.
  • 1 an après lifting des seins

    1 an après lifting des seins

    La glande mammaire est reconcentrée et ascensionnée, les aréoles sont positionnées plus haut sur les seins.
  • ptose mammaire

    ptose mammaire

    Seins tombants, aréoles orientées vers le bas.
  • 1 an après lifting des seins

    1 an après lifting des seins

    Les seins sont plus hauts, ne touchent plus le ventre. Les aréoles sont mieux centrées sur les seins et orientées vers l'avant.

    Photographies non contractuelles, publiées avec l'accord de la patiente.

     

    Le lifting des seins n'est jamais pris en charge par l'assurance maladie.

    Le lifting des seins n'est jamais pris en charge par l'assurance maladie ni par les assurances complémentaires, car il s'agit d'une intervention à visée purement esthétique. Un devis vous est adressé à l'issu de votre première consultation. Par ailleurs, aucun arrêt de travail ne peut vous être délivré ; l'intervention et la période de repos post-opératoire doivent être planifiés sur des congés.